Le Moulin Papillon

  • Moulin papillon 01

  • Moulin papillon 02

    Narreyroux au Pays des Ecrins

  • Moulin papillon 10

  • Moulin papillon 08

  • Moulin papillon 07

  • Moulin papillon 06

  • Moulin papillon 05

  • Moulin papillon 04

  • Moulin papillon 03

  • Moulin papillon 12


Je vous accueille au Moulin Papillon, gîte d’étape et de séjour idéalement situé à l’Argentière-la-Bessée, porte du parc National des Ecrins, au carrefour des vallées du Fournel, de la Vallouise et de Freissinières. Le gîte est situé dans un écrin de verdure, au calme à 2 km du centre-ville. La gare est à proximité avec le train direct depuis Paris.

C’est le camp de base idéal pour profiter de tous les sports de nature. L’été, vous pourrez pratiquer l’escalade, la randonnée pédestre, la via ferrata et tous les sports d’eau vive. L’hiver, vous êtes au pays de la cascade de la glace… Vous pouvez aussi choisir de rayonner sur les nombreuses randonnées à ski ou en raquettes aux alentours. Nous sommes à 15 min des stations de ski de Puy-St-Vincent et de Pelvoux.
Etape d'une nuit ou pour un séjour plus prolongé, le Moulin-Papillon vous accueille dans ses vieux murs chargés d'histoire.

La capacité du gîte est de 28 personnes répartis en six chambres et un dortoir.

Je vous propose une cuisine maison soignée à base de produits frais de la région. (Possibilité de gestion libre)

Au plaisir de vous accueillir au Moulin Papillon.
Bénédicte

PRESTATIONS :


  • Carte bancaire
  • Jardin
  • Wifi
  • Local à skis ou vélo
  • Parking privé
  • Prêt ou location équipements bébés

COORDONNEES :


Le Moulin Papillon

Bénédicte

Rue du Fournel 05120 L'Argentière la Bessée -

Téléphone : 04 92 21 85 14

Email : moulin-papillon@orange.fr

Site Internet : http://www.moulin-papillon.com

Suivez Le Moulin Papillon sur Facebook

17 décembre 2016 15h 45min 50s
17 décembre 2013 21h 32min 03s

Fantomas 2011, quelques petites photos de glace pour baptiser la création de la nouvelle page Fac...

Le Moulin Papillon

Autres hébergements à découvrir

Une maison en paille où l'on rit vaut mieux qu'un palace où l'on pleure